4. BILAN


4.1. Améliorations possibles


4.2. Compataison planning prévisionnel / planning effectif
4.1. Améliorations possibles

L’éditeur et le simulateur étant très lié, certaines améliorations impliquent une modification des deux programmes.

La première amélioration a déjà été abordée. Elle concerne l’ajout de nouveaux objets permettant d’enrichir le décor. Cette modification implique l’ajout du loader 3DS comme expliqué dans les amélioration du simulateur (cf. 3.5.5), elle implique aussi l’ajout de ces objets à la liste présente dans l’éditeur ainsi que la création d’une représentation schématique permettant de les visualiser sur la carte en construction.

Une autre modification serait le découpage des murs en deux murs d’une largeur plus restreinte. Cela permettrait de différencier les textures de chaque côté, mais surtout cela rendrait le modèle de propagation plus réaliste puisqu’un mur en feu ne le serait que d’un seul côté, et il faudrait un certain temps avant que l’autre ne prenne feu.

L’ajout le plus important serait la possibilité de gérer plusieurs ponts. Il est possible de les créer dans l’éditeur, sans toutefois pouvoir y intégrer un moyen permettant le déplacement de l’un à l’autre. Pour le simulateur le fait d’avoir à afficher un deuxième pont ne pose pas de problème non plus, seul les coordonnées en ‘y’ sont différentes, et cette partie est gérée. Cela devient plus délicat quand on désire passer d’un pont à l’autre. Pour cela il est nécessaire d’intégrer de nouveaux éléments comme les échelles ou les escaliers, ce qui veut dire qu’il faut créer de nouveaux types de mouvements. De plus l’ajout ce ces éléments implique également leur présence dans l’éditeur.

4.2. Compataison planning prévisionnel / planning effectif

Le planning prévisionnel a été respecté, ce qui est une grande satisfaction. Cela montre que l’analyse préalable du sujet a été suffisamment approfondie, elle a permis de bien cerner l’ensemble du projet.

A la fin du mois de juillet, une version du simulateur fonctionnait en interconnexion avec le modèle de propagation, toutes les fonctionnalités prévues étaient implémentées, et le logiciel n’était sujet à aucun plantage intempestif. Quelques bugs persistaient mais ne gênaient pas le fonctionnement du logiciel.

L’écriture du rapport, pour laquelle deux semaines avaient été réservée, a été plus rapide que prévue, ce qui a permis de commencer en parallèle le développement de fonctionnalités supplémentaires. Il est désormais possible, d’indiquer l’état d’une porte dans l’éditeur. La division des murs a été faites, bien que pour l’instant les deux murs aient exactement les mêmes dimensions et la même position, leur état peut être différent l’un de l’autre. Enfin l’adaptation de l’éditeur et du simulateur pour la gestion de plusieurs ponts et en cours, mais pose toutefois plus de problèmes qu’initialement prévue. L’architecture de l’éditeur n’étant pas, parfaitement adaptée à cette évolution. Toutes ces taches qui sont intégrées au rapport ont été effectuées grâce au temps gagné dans la rédaction du rapport.

Le diagramme de Gant établi au mois d’avril est disponible en Annexe 5.

Sommaire       Travail réalisé       Conclusion